L'atelier

MON PARCOURS

A 30 Ans la couture s'offre á moi comme une évidence...

MON PARCOURS

comment je suis arrivée à la couture

Petite fille de drapier, je découvre très vite, dès mon plus jeune âge, l'ambiance feutrée des étagères de lainage dans le magasin de mon grand-père, les couleurs, leurs touchers moelleux qui seront déterminants pour moi plus tard, dans le choix de mon parcours professionnel. Je découvre aussi les dessins de mon père styliste bijoutier, puis ceux de ma tante Aimée. Des cahiers entiers illustrant le début du siècle et de la vie quotidienne vont me passionner et occuper mes dimanches à reproduire ces belles dames de la bourgeoisie du 19ème et c'est ainsi je prends conscience de mes capacités à obtenir ce que je veux en reproduisant ces images.

1982 Mes rencontres

A 30 ans la couture s'offre à moi comme une évidence. La rencontre avec les soyeux Lyonnais va contribuer largement à nourrir ma créativité naissante.
Le chatoiement des couleurs, des taffetas de soie, des pannes de velours sont les débuts de mes premières réalisations, vendues avec succès au festival d'Avignon.

Techniques particulières

Riche de ces expériences, je participe à de nombreux salons des métiers d'art où je rencontre Madame Geneviève Sevin-Doering, bien connue du milieu théâtral pour avoir travaillé avec Jean Villars : un beau parcours. Sa technique (la coupe en un morceau) consiste en une approche différente du vêtement, dans sa conception et sa réalisation où viennent s'ajouter la liberté du mouvement et le respect de la personnalité. Le tissu est posé sur l'épaule pour ensuite s'enrouler autour du corps. Il sera fermé par une ou deux coutures et donnera ainsi au mouvement toute son amplitude.
Cette technique m'accompagnera longtemps, en alternance avec la coupe traditionnelle, que j'utilise encore aujourd'hui dans mes créations.

1992 Mes participations

Salon international de la robe de mariée à Rome, c'est une belle aventure où tout sera mis en oeuvre pour être à la hauteur de la situation.

1997

Les robes de mariées vont se succéder, enrichir mon expérience et faire naître en moi le désir de la transmission. Pour mon plus grand bonheur je crée une école de couture à Marseille. L'expérience durera cinq années.

Mes sources d'inspirations sont les grands maîtres de la haute couture : Dior, Pierre Cardin, Balenciaga, Yves St Laurent, Chanel, Emmanuel Ungaro, Christian Lacroix mais aussi ceux qui oeuvrent le plus pour le renouveau du corset dans la mode. En devenant vêtement du soir le corset rend hommage aux femmes de la belle époque.
Aujourd'hui installée dans les Cévennes, je travaille toujours avec les soyeux Lyonnais dans le respect d'un savoir-faire et de la belle couture.